Translate

mercredi 2 septembre 2015

The Turkish UFO case. Les vidéos de Kumburgaz (Turquie, 2007-2009), un Trucage et quelques Lumières dans le Ciel ?




*
**
****

Ce billet est consacré à un cas ufologique assez célèbre dans le microcosme ufologique, souvent intitulé l'OVNI Turc ou The Turkish UFO Outre-Atlantique, et pour lequel on dispose de plusieurs vidéos de "témoins".

J'y partage l'hypothèse et un travail d'investigateurs que pour rendre plus consistant ce cas, il aurait été délibérément exploité un artefact (anomalie) photographique ou un trucage à partir d'un modèle (une partie d'un objectif photographique, par exemple). Les autres vidéos de lumières dans le ciel, et bien authentiques (non-truquées), elles, s'expliqueraient par d'autres stimuli prosaïques et conventionnels.

*
**
****






*
**
****


Le cas de l'OVNI Turc est principalement une série de vidéos tournées à Kumburgaz (en Turquie donc) de 2007 à 2009 qui résisterait à toute explication conventionnelle.
On peut dire schématiquement pour notre propos que ces vidéos consistent en deux types de stimuli. Soit des lumières dans le ciel pour ce qui aurait été tourné au petit jour, et films certainement les moins "spectaculaires" pour lesquelles plusieurs explications ont été données ou proposées.
Soit ce qui est affirmé comme étant un véhicule extraterrestre où il serait même possible de distinguer ses occupants (!) pour les films les plus spectaculaires et résistant à toute explication à consulter les nombreux médias ufologiques.
Qu'en est-il vraiment ? Ces vidéos résistent-elles à l'analyse ?

Le cas a longtemps été défendu par (feu) le docteur Roger Leir, plus connu pour ses histoires d'implants extraterrestres (mythe aisément "déboulonnable", mais ce n'est pas l'objet du présent billet). Dans une conférence qu'il a donnée, le docteur Roger Leir affirme même que l'on peut distinguer les occupants du "vaisseau extraterrestre"...

L'un des sites regroupant pratiquement toutes les vidéos de l'OVNI Turc est sans doute et à notre humble connaissance le site archivosovni et notamment le billet suivant en Anglais intitulé Analysis of the Kumburgaz, Turkey UFO Videos.

Un montage de certains de ces films. Fascinant !?!



Quelques captures du "stimulus" le plus spectaculaire, un vaisseau extraterrestre dont on peut même distinguer les occupants ? Ou paréidolie ?



Un extrait de la conférence de (feu) Docteur Roger Leir (2010) dans laquelle il défend que l'on distingue les occupants du vaisseau...



Une image animée des occupants du vaisseau ! (Si cela ne s'anime pas directement, cliquez ici). 

*
**
****

Ce cas que je connaissais depuis "un bail" a réellement suscité mon intérêt lorsque mon co-auteur, Chris Isbert, acceptait de partager avec moi sa sagacité et ses réflexions sur ce cas. Il est apparu rapidement que les films ayant capturé des lumières dans le ciel n'avaient rien d'extraordinaires et pouvaient s'expliquer conventionnellement (voir après).
Quant au "vaisseau", il devient rapidement clair pour lui qu'il s'agissait peut-être d'une anomalie de la camera. Mais laquelle ?
De mon côté, je trouvais que "l'objet" ressemblait à une partie d'un objectif photographique, voire d'un pare-soleil ou d'une bague d'extension que l'on aurait filmé en mode "macro" pour donner de l'extraordinaire à ce cas.



C'est également à cette période que je décidais de m'inscrire sur le groupe Facebook "UFO-Updates" afin de suivre l'actualité ufologique (ce groupe était autrefois un emails-group très fécond dans le microcosme ufologique, c'est dire sous forme d'emails réservés aux inscrits pour participer que je suivais régulièrement, disparu aujourd'hui et ayant donc désormais un format facebookien). Et là, je constatais qu'un des membres postait à de faibles intervalles de temps des liens et vidéos relatifs à ce cas de façon "quasi-compulsive".
Un de ses sujets concernant l'OVNI Turc reçu plus de commentaires qu'à l'accoutumée avec la participation de membres autres que moi, et dont la sagacité est méritoire (Viktor Golubic, Chris Isbert, Fin Handley notamment).
Le cas "tombait" petit à petit à force de démonstrations, principalement sur les lumières filmées dans le ciel. On en arrivait petit à petit aux films les plus spectaculaires, c'est à dire ceux ayant soit disant capturé "un vaisseau extraterrestre" en forme de demi-disque, dont vous avez quelques captures plus haut et que vous trouvez dans les vidéos.
J'indiquais alors que pour "moi", il s'agissait d'un trucage potentiel assez bien élaboré. Mais, brusquement, l'initiateur de la discussion décida de supprimer le sujet et tout "disparu" !
Bienvenu dans les méandres de l'ufologie sur les réseaux sociaux ! :p

En réalité, les "sceptiques" ont déjà proposé une explication pour les films les plus spectaculaires. Citons par exemple le site Alcione.org ou encore Forgetomori et notamment ce billet "Kumburgaz, Turkey “UFO": Yacht Window Reflections".

L'hypothèse proposée est que ce qui est filmé serait le reflet des "fenêtres" de l'avant d'un grand yacht.
Même si l'hypothèse paraît séduisante, je ne suis pas le seul à penser qu'elle n'est pas la bonne pour un certain nombre de raisons et elle ne me convient pas. Sachant qu'une autre personne prépare quelque chose contestant cette hypothèse, le lecteur me pardonnera de ne pas couper l'herbe sous le pied de ce chercheur. Quand son travail sera en ligne, je l'indiquerai ici.





A cette période où le cas ne cessait d'apparaître sur le groupe UFO-Updates, j'engageais une discussion avec quelques authentiques "agnostiques" ou "sceptiques" concernant le phénomène OVNI, comme mon ami Américain, Curt Collins, l'investigateur Canadien Chris Rutkowski et "surtout" le Britannique Fin Handley.

J'expliquais que d'après moi, le cas n'était guère solide, les lumières dans le ciel me paraissaient somme toute bien banales (voir après) et que les films les plus spectaculaires (le "vaisseau") sentaient le "canular" à plein nez.
En effet, le fait que l'objet se "coupe" vers le bas, les mouvements de la camera que je trouvais peu réalistes pour un film pris dehors et sur la plage, un zoom peu réaliste là-encore (trop "puissant" pour une camera vidéo), certains détails me faisant pencher pour une vidéo filmant un écran de PC ou de TV, les voix étranges dont le "timbre" me faisait pencher pour avoir été enregistrées dans une pièce fermée, le bruit des vagues "lointains" (rajoutés ?), le fait que l'objet est filmé quasiment de la même façon à des dates différentes alléguées (absence de changement de plans ou tourner la camera à droite ou à gauche, par exemple, concernant ces séquences), et un certain nombre d'autres choses me faisaient donc pencher pour un trucage ayant consisté :

1) Soit à exploiter un artefact / anomalie bien connu des photographes. Le truquage consisterait à filmer une capture de cet artefact sur un écran TV ou de PC, puis à incruster "l'horloge" pour qu'elle reflète les heures et dates habituelles des "vrais" observations et films, et éventuellement un bruit ambiant.

2) Soit à exploiter une photographie ou des parties d'un film de "macro" d'une pièce d'un objectif photographique, d'un pare-soleil photographique ou d'une bague de camera, filmé là encore à partir d'un écran TV ou de PC.

Fin Handley me conforta vers la première hypothèse, disposant d'une large banque de données de cette anomalie/artefact que je connaissais sans pouvoir mettre la main dessus.

Ajout 9 septembre 2015. Quelques premiers éléments en faveur d'un montage vidéo et donc d'éventuels trucages.

Cette vidéo (en Anglais) montre ces anomalies relevées plus haut. Le fait que l'on a pratiquement le même objet, même luminosité, mêmes angles à des dates différentes (2007 à 2009), et donc rendant l'hypothèse d'un "modèle", forte ; Quelques anomalies concernant l'horloge de la camera qui aurait été rajoutée, la Lune, etc.



Dans la vidéo précédente, vous avez sans doute remarqué que l'auteur signalait des problèmes concernant l'horloge de la camera (entre autres). Personnellement, vu la qualité de la vidéo ou des copies utilisées pour ce travail, difficile de dire si ces anomalies sont dues à cette mauvaise qualité. Dans les vidéos en meilleure définition, la Lune ne me semble pas présenter cet artefact, par exemple.
Chris Isbert, de façon indépendante méthodologiquement, arrive au même constat et possibilité. Voici son analyse (en Français & English).

Fr:  Le but principal de ma démarche est de tester la prédictibilité de l'hypothèse d'un montage vidéo et donc d'éventuels trucages. Si la vidéo a été truquée, nous devrions trouver des anomalies, soit dans le montage, soit dans les images elles-mêmes.
Nous avons ici deux images extraites d'une des vidéos, elles sont dans l'ordre chronologique de la gauche vers la droite et la vidéo tourne à 24 image par seconde. On peut voir que l'heure indiquée sur l'horloge présente dans le champ de vision de la vidéo change exactement en même temps que l'image car il s'agit bien de deux scènes distinctes. Il n'y a aucune anomalie dans cette séquence [NdGF : concernant l'horloge].
L' horloge en bas de l'image indique le temps exprimé en HR, MIN, SEC et FR (image) tel qu'indiqué sur mon lecteur video

En: The main goal of my initiative is to test the predictability of the hoax hypothesis. If the video was hoaxed, we should find evidence of hoaxing, may it be editing anomalies or simply anomalies within the video itself.
Here we have two frames in chronological order from let to right were extracted from one of the YT videos. The frame rate is 24 fps and we see that from one image to the other, the clock displayed at the bottom of the field of view of the screen captures indicates a different time right away, in other words, from one frame to the other. There's no anomaly in this sequence [NdFG: concerning the clock].
The clock visible at the very bottom of the image displays time in HR, MIN, SEC and FR (frames) as seen on my video player




Fr: Nous procédons exactement de la même façon à un autre moment et là nous pouvons nous rendre compte qu'il faut quatre images pour que l'heure indiquée sur l'horloge dans le champ de vision de la vidéo se stabilise et change d'heure.
En: By proceeding the same exact way but at a different moment, we can now see that four frames are needed for the time displayed in the clock located in the field of view of the video to stabilize and change.



Fr: Même chose ici. Quatre images sont nécessaires pour que l'heure indiquée sur l'horloge dans le champ de vision de la vidéo se stabilise et change.
Eng: Same thing here. Four frames are needed for the time on the clock displayed in the field of view of the video to change and stabilize.




Fr: Dans une autre séquence vidéo, il ne faut non pas quatre images mais cinq cette fois pour que l'heure indiquée sur l'horloge dans le champ de vision de la vidéo se stabilise et change. Présenté ici sous forme d'image animée
En: In a different video sequence, five frames are needed for the time on the clock displayed in the field of view of the video to change et stabilize. Displayed here with an animated gif.



Si l'image ne s'animait pas / If the image doesn't animate, SVP cliquez ICI / please click HERE

Fr: Il existe plusieurs vidéos du même enregistrement original qui ont été présentées sur YT. Cependant, des différences sont visibles entre ces versions. En voici deux exemples. Sur la première image à gauche qui a été extraite au même moment que sur la deuxième à droite mais qui proviennent de deux vidéos distinctes, on peut distinguer ce qui peut faire penser à un masque (vignette) rectangulaire derrière l'horloge et les deux derniers chiffres (09) sont désaxés vers le bas sur le plan vertical. Ces deux anomalies ne sont pas visibles dans l'autre vidéo.
En: It is possible on YouTube to find different uploads (videos) of the same events. There are some differences between them. In these examples, the first frame on the left was extracted at the exact same time than the frame visible on the right but both come from a different upload on YT.  We can see (left) that some sort or dark rectangular patch is visible behind the clock displayed in the field of view of the video. Another anomaly is visible, the numbers (09) are off and below the other numbers on the vertical axis. Both anomalies are not visible on the other upload.


Fr: Cette liste d'anomalies ne se veut pas exhaustive mais je pense que nous avons là des indices qui méritent d'être approfondis et peuvent permettre de se poser quelques questions. Ces indices pointent vers l'hypothèse d'un trucage/montage car ils permettent de commencer à vérifier la prédictibilité de cette hypothèse.
En: This list of anomalies is not intended to be exhaustive but I do think that the evidence presented here should be studied more in-depth and might allow us to ask ourselves some questions. This evidence tends to validate the hoax hypothesis since it is also starting to confirm its predictability.

*
**
****

Quelques éléments et évidences pointant vers le fait que le support filmé serait un écran TV, et non une prise réalisée en plein air.


Lorsque l'on filme un écran de TV, des lignes sont alors visibles. Leur apparence va bien sûr dépendre de plusieurs variables, comme le type de télévision/écran, la camera utilisée, les conditions d'éclairage, etc.

Lorsque l'on sélectionne cette séquence particulière de l'une des vidéos du "vaisseau", on peut voir de telles lignes (scanlines). Sont-elles dues à la compression plutôt qu'à un écran TV?



Ces lignes ne seraient pas dues à un artefact de compression, car lorsqu'il y a dézoom, elles n'apparaissent plus. L'artefact de compression, s'il en était un, devrait se produire quel que soit le zoom/dezoom. Or, les lignes ne sont visibles que lorsqu'il y a zoom, ceci étant consistant avec l'hypothèse qu'il a été filmé un écran TV.

Lorsque l'on filme un écran TV, d'autres artefacts se produiraient. Ainsi, un halo bleu apparaîtrait parfois et le "blanc" serait souvent "trop blanc". Ce halo bleu serait visible sur les films du "vaisseau" :



Lorsque l'on filme un écran TV, le blanc devient trop blanc, comme "surexposé" :



*
**
****



Quelques éléments et évidences pointant vers le fait que ce qui est filmé serait en réalité une anomalie/artefact bien connu des photographes.

La camera (?) du témoin "Murat Yalcin" et auteur des vidéos, camera équipée d'un gros zoom (d'une autre marque que la camera, une Canon ?) :







Le téléobjectif serait un Sony VCL-HGD1758, et la camescope, une Canon DM-GL 1A me
 signalait un internaute.










Mais quel serait le stimulus filmé ? Une "macro" d'une pièce d'un appareil photographique ou bien un artefact photographique ? En réalité, peut-être un peu des deux mon Capitaine...

Des éléments en faveur que ce qui est filmé ressemble étrangement à une partie de l'objectif d'un appareil photo ou d'une camera, ou encore de son reflet :





*
**
****


Mais quel serait cet artefact, anomalie qui aurait été délibérément exploité(e) ?

Au tout départ de cette enquête et suite à une discussion avec Chris Isbert et sa sagacité, je pensais à la vue de certaines captures des vidéos que les vidéastes avaient quelques pare-soleil ou encore des objectif munis de bagues d'adaptation (pour fixer par exemple l'objectif d'une marque "un tel" afin de le rendre compatible avec la marque "un tel autre").
En photographie, le vignettage est l'assombrissement de la périphérie (coins sombres) d'une image provoqué soit par une insuffisance de l'objectif photographique, soit par l'utilisation d'un objectif dont le cercle-image ne couvre pas totalement le format du film ou tout simplement par un pare-soleil ou un filtre mal adapté à la longueur focale de l'objectif. (Wikipedia)

Ainsi, comme dans certains des films, il apparaissait ce que je dénommerais un "effet de vignettage" par commodité, je me suis dit que ceci aurait donné quelques idées afin de rendre le cas plus consistant, mystérieux. Bref, monter de faux films exploitant un "vignettage". Un exemple d'effet de vignettage dans l'un des films :



Fin Handley disposait d'une conséquente banque de données d'un artefact bien connu que l'on nommera "reflet interne de l'objectif" par commodité.



















Bien sûr, différentes variables, allant du type de camera, d'objectif, conditions de prise de vue, etc. font que cet artefact va prendre une forme et un aspect différent. Il est difficile de reproduire exactement celui que nous soupçonnons, notamment l'aspect métallique. Dans les vidéos, on voit que l'objet change légèrement d'apparence (entre 2008 et 2009 allégués) : essais / erreurs et perfection de la technique, sans doute utilisant une source lumineuse (lampe de bureau) et la faisant bouger ?
Fin Handley propose ensuite quelques comparaisons entre cette anomalie et ce que montrent les vidéos de l'OVNI Turc:






D'autres investigateurs ont tenté cette fois-ci la piste du reflet interne en prenant comme "étalon", un pare-soleil. Là encore le résultat et la comparaison sont bluffants !







Ainsi, nous avons présenté des éléments en faveur de l'hypothèse que certains (des témoins ?) auraient réalisé des vidéos truquées afin de "gonfler" le cas et des observations filmées bien réelles et exploité la crédulité des ufologues et en particulier celle de (feu) Roger Leir. Si cette hypothèse est la bonne, il ne nous reste plus grand chose de ce cas, sinon ces lumières dans le ciel, filmée au petit matin. De quoi s'agirait-il ? Sans doute différents stimuli conventionnels somme toute bluffants, mais qui n'auraient rien d'extraordinaire. Deux candidats se dégagent.

Le premier concernerait des munitions éclairantes (Illuminating Parachutes Flares, comme pour le cas de Phoenix de 1997) ou bien des leurres (IR Decoy Flares, comme l'hypothèse proposée pour expliquer la plus fameuse des photographies d'Hessdalen). En effet, les munitions éclairantes et leurres thermiques sont de puissants générateurs d'OVNI, et ce, tout à fait légitimement. J'ai d'ailleurs consacré un billet là-dessus.
Là encore, un investigateur travaille cette hypothèse et devrait présenter un papier et je ne vais pas lui couper l'herbe sous le pied.

Le second candidat serait de simple lumières, non pas dans le ciel, mais provenant en réalité des collines en face (cas classiques de méprise) :



Nous avons présenté des éléments de contre-tons concernant ces vidéos qui font le buzz dans le microcosme ufologique. Les films les plus spectaculaires (un vaisseau spatial) seraient un montage relativement ingénieux ayant consisté à filmer depuis un écran TV une anomalie photographique de type reflet interne de l'objectif. 
Les "occupants du vaisseau" une simple paréidolie pour laquelle (feu) Dr. Roger Leir se serait montré bien crédule.
Cet hoax ayant peut-être été motivé en vue de "gonfler" le cas, qui, sans ces "footages", n'est qu'un ensemble de lumières dans le ciel vidéotapées et peu sensationnelles (lumières des collines ? Munitions éclairantes ? Leurres de contre-mesure lâchés lors d'un exercice ? Autre ?).


Gilles Fernandez, Août 2015.